La Forêt HumideLes CascadesLa SoufrièreLa Côte au VentLa Côte ss le VentLa MangrovePlateaux CalcairesLes Gds-Fonds La RivieraLes CapitalesVilles et VillagesLes SaintesMarie-GalanteLa DésiradeLes Iles SauvagesLes Iles du Nord

Les rivières de Guadeloupe ressemblent plus à des torrents qu’à des fleuves. Leur débit est même généralement assez faible, surtout en saison sèche. C’est la Basse-Terre qui accueille la grande majorité des rivières de l’archipel. Mais le relief de la Basse-Terre s’articule autour de la colonne vertébrale que forme la chaîne montagneuse de la Soufrière. Les rivières doivent faire de grands sauts pour descendre ce relief. Les cascades sont donc nombreuses, toujours vivantes, rafraîchissantes et magnifiques : chutes Moreau, chute du Galion, saut de la Lézarde, etc.

Les cascades les plus connues sont les trois chutes de la rivière du Grand Carbet. La première Chute du Carbet, au pied de la Soufrière, est la plus haute des Petites Antilles, avec 115m de dénivelé, mais en 2 sauts successifs. La deuxième Chute du Carbet ne fait que 110m mais en une seule fois. La troisième Chute du Carbet est la dernière cascade de la rivière avant d’arriver à la mer. Son débit est donc beaucoup plus impressionnant, dans un saut de 20m.


Motorized with Actipages By MAXImini.com - Copyright Architecte Paysager -